Thé glacé

thé glacé

Souvenir de thé glacé.

C’est la saison du thé glacé. Je ne pense pas à celui que l’on achète tout fait , saturé de sucres et autres ingrédients mais à celui que l’on prépare la veille avec du thé spécialement destiné à cette dégustation.
En ce moment, j’en ai deux que j’alterne en fonction de mes envies, ils m’ont été offerts. Ce sont des thés bio qui se boivent glacés ou éventuellement chauds ; l’un est un thé vert passion, yuzu et l’autre un thé noir pêche de vigne. Les conseils de préparation sont très faciles à suivre et ils sont vraiment désaltérants, d’autant qu’on peut y ajouter du sucre , ou pas …
Le thé glacé me rappelle un moment hors du temps que j’ai vécu il y a plusieurs années. J’étais en Provence au mois d’août dans une petite ville magnifique qui organisait un festival de musique baroque.  Alors que je déambulais dans les ruelles recherchant l’ombre, je fus attirée par quelques personnes assises dans un jardin rempli d’herbes folles. Une femme y avait dressé des tables nappées de draps de lin à l’ombre d’un tilleul centenaire . Elle servait tout simplement un thé glacé qu’elle avait fait elle-même ainsi qu’un clafoutis et nombreux étaient ceux qui prenaient un moment pour déguster ces surprises, alanguis par la chaleur et la musique qui nous parvenait de l’église voisine. Je n’ai jamais rien vécu de semblable depuis et je n’ai pas oublié ce moment simple et original d’une femme qui pourrait maintenant s’inscrire sur le site de Tea at Home pour proposer ses goûters.